Noël chrétien

De la part de votre frère Octave Ngoma luti, appelé à être prisonnier de Christ par la volonté de Dieu, que la grâce et la paix vous soient données de la part de Jésus Christ notre seigneur et sauveur.

Comment les Chrétiens ou les rachetés de Christ doivent célébrer la fête de noël

1. Les rachetés de Jésus Christ doivent commémore la naissance de Jésus Christ chaque jour dans leur vie quotidienne, de la même façon, ils doivent se rappelent de la mort et la résurrection de Jésus Christ, car c’est par les action de grâce en faisant toute sorte de prière, en lisant la bible chaque jour, enfaisant les etudes et la méditation biblique chaque jour, la louange et l’adoration personnel dans la vie quotidienne de chaque jour qui va permettre que l’homme chrétien puisse avoir un coeur et un esprit briser qui respete le commendent de Christ, car c’est en respetant les commendement biblique que Christ prend plaisir.

– Par lui, offrons sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c’est-a-dire le fruit de lèvres qui confessent son nom. Et n’oubliez pas la bienfaisance et la libéralité, car c’est à de tels sacrifices que Dieu prend plaisir.(Hébreux 13:15).

– Offre pour sacrifice à Dieu des actions de grâces, Et accomplis tes voeux envers le Très Haut.
Et invoque-moi au jour de la détresse; Je te délivrerai, et tu me glorifieras.(Psaume 50.14 15).

– Celui qui offre pour sacrifice des actions de grâces me glorifie, Et à celui qui veille sur sa voie Je ferai voir le salut de Dieu..(Psaume 50.23).

– Je célébrerai le nom de Dieu par des cantiques, Je l’exalterai par des louanges. Cela est agréable à l’Eternel, plus qu’un taureau Avec des cornes et des sabots.*(Psaumes 69:30).

– Je t’offrirai un sacrifice d’actions de grâces, Et j’invoquerai le nom de l’Eternel ; J’accomplirai mes vœux envers l’Eternel, En présence de tout son peuple.*(Psaumes 116:17).

– Entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre coeur les louanges du Seigneur;
rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus Christ,
vous soumettant les uns aux autres dans la crainte de Christ.(Ephésiens 5.19 – 21).

– Ayez, non cette parure extérieure qui consiste dans les cheveux tressés, les ornements d’or, ou les habits qu’on revêt, mais la parure intérieure et cachée dans le coeur, la pureté incorruptible d’un esprit doux et paisible, qui est d’un grand prix devant Dieu.(1Piere 3.3 – 4).

2. La fête de noël a été instauré par les hommes de l’èpoque ancienne comme une tradution des hommes, ainsi dans la nouvelle alliance la parole de Christ est contre la tradition

– Les pharisiens et quelques scribes, venus de Jérusalem, s’assemblèrent auprès de Jésus.
Ils virent quelques-uns de ses disciples prendre leurs repas avec des mains impures, c’est-à-dire, non lavées.
Or, les pharisiens et tous les Juifs ne mangent pas sans s’être lavé soigneusement les mains, conformément à la tradition des anciens; et, quand ils reviennent de la place publique, ils ne mangent qu’après s’être purifiés. Ils ont encore beaucoup d’autres observances traditionnelles, comme le lavage des coupes, des cruches et des vases d’airain.
Et les pharisiens et les scribes lui demandèrent: Pourquoi tes disciples ne suivent-ils pas la tradition des anciens, mais prennent-ils leurs repas avec des mains impures?
Jésus leur répondit: Hypocrites, Ésaïe a bien prophétisé sur vous, ainsi qu’il est écrit: Ce peuple m’honore des lèvres, Mais son coeur est éloigné de moi.
C’est en vain qu’ils m’honorent, En donnant des préceptes qui sont des commandements d’hommes.
Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes.
Il leur dit encore: Vous anéantissez fort bien le commandement de Dieu, pour garder votre tradition.
Car Moïse a dit: Honore ton père et ta mère; et: Celui qui maudira son père ou sa mère sera puni de mort.
Mais vous, vous dites: Si un homme dit à son père ou à sa mère: Ce dont j’aurais pu t’assister est corban, c’est-à-dire, une offrande à Dieu, vous ne le laissez plus rien faire pour son père ou pour sa mère,
annulant ainsi la parole de Dieu par votre tradition, que vous avez établie. Et vous faites beaucoup d’autres choses semblables.(Marc 7 .1-13)

3. L’oservation du jour, les moi, les temps et les années, ni au sujet d’une fête, d’une nouvelle lune, ou des sabbats est catégoriquement refusé par Jésus Christ.

– Autrefois, ne connaissant pas Dieu, vous serviez des dieux qui ne le sont pas de leur nature; mais à présent que vous avez connu Dieu, ou plutôt que vous avez été connus de Dieu, comment retournez-vous à ces faibles et pauvres rudiments, auxquels de nouveau vous voulez vous asservir encore?
Vous observez les jours, les mois, les temps et les années!
Je crains d’avoir inutilement travaillé pour vous.
Soyez comme moi, car moi aussi je suis comme vous. Frères, je vous en supplie. (Galates 4.8 -1).
– Ainsi donc, comme vous avez reçu le Seigneur Jésus Christ, marchez en lui, étant enracinés et fondés en lui, et affermis par la foi, d’après les instructions qui vous ont été données, et abondez en actions de grâces.
Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s’appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ.(Colossiens 2.6 – 8).
– Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d’une fête, d’une nouvelle lune, ou des sabbats:
c’était l’ombre des choses à venir, mais le corps est en Christ.
Qu’aucun homme, sous une apparence d’humilité et par un culte des anges, ne vous ravisse à son gré le prix de la course, tandis qu’il s’abandonne à ses visions et qu’il est enflé d’un vain orgueil par ses pensées charnelles, sans s’attacher au chef, dont tout le corps, assisté et solidement assemblé par des jointures et des liens, tire l’accroissement que Dieu donne.
Si vous êtes morts avec Christ aux rudiments du monde, pourquoi, comme si vous viviez dans le monde, vous impose-t-on ces préceptes: Ne prends pas! ne goûte pas! ne touche pas!
préceptes qui tous deviennent pernicieux par l’abus, et qui ne sont fondés que sur les ordonnances et les doctrines des hommes?
Ils ont, à la vérité, une apparence de sagesse, en ce qu’ils indiquent un culte volontaire, de l’humilité, et le mépris du corps, mais ils sont sans aucun mérite et contribuent à la satisfaction de la chair.(Colossiens 2.16 – 23).

4. S’il arrive que tu es forcer à travailler par ton emploiyer le jour du 24 a 25 decembre, soit ouvrir ton boutique ou ton magasin va travail, c’est ne pas un péché, les rachetés de Christ n’ont plus les sacrifice à payer car tout à ètè payé à la croix de Golgotha.

– Car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité.
Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité.
Et c’est en lui que vous avez été circoncis d’une circoncision que la main n’a pas faite, mais de la circoncision de Christ, qui consiste dans le dépouillement du corps de la chair: ayant été ensevelis avec lui par le baptême, vous êtes aussi ressuscités en lui et avec lui, par la foi en la puissance de Dieu, qui l’a ressuscité des morts.
Vous qui étiez morts par vos offenses et par l’incirconcision de votre chair, il vous a rendus à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses; il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l’a détruit en le clouant à la croix; il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d’elles par la croix..(Colossiens 2.9 – 15).

5. C’est qui conte dans la foi en Christ c’est naître de nouveau et être une nouvelle créature.

– Allez, et apprenez ce que signifie: Je prends plaisir à la miséricorde, et non aux sacrifices. Car je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs.(Matthieux 9.13).
– Retenons fermement la profession de notre espérance, car celui qui a fait la promesse est fidèle.
Veillons les uns sur les autres, pour nous exciter à la charité et aux bonnes oeuvres.(Hébreux 10.23 – 24).
– Mais aimez vos ennemis, faites du bien, et prêtez sans rien espérer. Et votre récompense sera grande, et vous serez fils du Très Haut, car il est bon pour les ingrats et pour les méchants.
Soyez donc miséricordieux, comme votre Père est miséricordieux.
Ne jugez point, et vous ne serez point jugés; ne condamnez point, et vous ne serez point condamnés; absolvez, et vous serez absous.
Donnez, et il vous sera donné: on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis. (Luc 6.35 -38)
– Mais que celui qui veut se glorifier se glorifie D’avoir de l’intelligence et de me connaître, De savoir que je suis l’Éternel, Qui exerce la bonté, le droit et la justice sur la terre; Car c’est à cela que je prends plaisir, dit l’Éternel.(Jérémie 9.24)
– Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement, comme Dieu vous a pardonné en Christ.(Ephésiens 4 32).
– Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance; la loi n’est pas contre ces choses.
Ceux qui sont à Jésus Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs.
Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi selon l’Esprit.
Ne cherchons pas une vaine gloire, en nous provoquant les uns les autres, en nous portant envie les uns aux autres. (Galates 5:26).
– Je rends à mon Dieu de continuelles actions de grâces à votre sujet, pour la grâce de Dieu qui vous a été accordée en Jésus Christ.
Car en lui vous avez été comblés de toutes les richesses qui concernent la parole et la connaissance, le témoignage de Christ ayant été solidement établi parmi vous, de sorte qu’il ne vous manque aucun don, dans l’attente où vous êtes de la manifestation de notre Seigneur Jésus Christ.
Il vous affermira aussi jusqu’à la fin, pour que vous soyez irréprochables au jour de notre Seigneur Jésus Christ.
Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à la communion de son Fils, Jésus Christ notre Seigneur.
Je vous exhorte, frères, par le nom de notre Seigneur Jésus Christ, à tenir tous un même langage, et à ne point avoir de divisions parmi vous, mais à être parfaitement unis dans un même esprit et dans un même sentiment.(1 Corinthiens 6:4 -10).
– Que la charité soit sans hypocrisie. Ayez le mal en horreur; attachez-vous fortement au bien.(Romains 12.9).

– Pour le reste, mes frères et mes soeurs en Christ, soyez dans la joie, chercher la perfection dans la foi en Jésus Christ.
Vivez dans la paix, dans l’amour et en plain accord avec Jésus christ.
Saluez tous les saints et tous mes lecteurs.
Que la grâce de notre seigneur et sauveur Jésus Christ soit avec vous tous. Amen!

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s