La pâque

IMG_6706_pp photoLe peuple de Jésus Christ, son heritage, sa tourterelle, son epouse, sa fiancé se trouvent attrapé phisiquement par Santa le diable qui representé l’Egypte Ancien, soumis a de tra vaux forcé et a la misère, ainsi un jour selon le plan de Jésus Christ qu’il avait revélé déja en avance à Abraham arrive est Jésus Christ decide de delivrer son peuple.

La condition pour que la célébration de la pâque ait lieu.

De la part de votre frère Octave ngoma luti, appelé à être prisonnier de Christ par la volonté de Dieu, que la grâce et la paix vous soient données de la part de Jésus Christ notre seigneur et sauveur.IMG_6706_pp photo

Introduction.

Pour que la fête se produise, il faut remplir les conditions exigée pour cette célébration, dans n’importe quel domaine de la vie, le respect de la loi est imprescriptibles dans la volonté générale des être humain.

La pâque chrétien doit se célébrer selon toutes les lois et toutes les ordonnances établies dans la bible.

< L’Éternel parla à Moïse, dans le désert de Sinaï, le premier mois de la seconde année après leur sortie du pays d’Égypte. Il dit: Que les enfants d’Israël célèbrent la Pâque au temps fixé. Vous la célébrera au temps fixé, le quatorzième jour de ce mois, entre les deux soirs; vous la célébrez selon toutes les lois et toutes les ordonnances qui s’y rapportent.(Nombre 9.1 – 5).

< Observe le mois des épis, et célèbre la Pâque en l’honneur de l’Éternel, ton Dieu; car c’est dans le mois des épis que l’Éternel, ton Dieu, t’a fait sortir d’Égypte, pendant la nuit. Tu sacrifieras la Pâque à l’Éternel, ton Dieu, tes victimes de menu et de gros bétail, dans le lieu que l’Éternel choisira pour y faire résider son nom. Pendant la fête, tu ne mangera pas du pain levé, mais tu mangera sept jours des pains sans levain, du pain d’affliction, car c’est avec précipitation que tu es sorti du pays d’Égypte: il en sera ainsi, afin que tu te souvienne toute ta vie du jour où tu es sorti du pays d’Égypte.(Deutéronome 16.1 – 8).

Selon les lois établies dans l’Ancien Testament, on mange le pain sans levé, des herbes amères et le sacrifice de la pâque chrétien ne saura pas gardé pendant la nuit jusqu’au matin.

< Tu n’offrira point avec du pain levé le sang de la victime immolée en mon honneur; et le sacrifice de la fête de Pâque ne sera point gardé pendant la nuit jusqu’au matin.(Exode 34.25).

Selon les lois établies dans l’Ancien Testament, la pâque chrétien appartient au peuple de Dieu et au converti à Dieu.

< Il y eut des hommes qui, se trouvant impurs à cause d’un mort, ne pouvaient pas célébrer la Pâque ce jour-là. Ils se présentèrent le même jour devant Moïse et Aaron;

et ces hommes dirent à Moïse: Nous sommes impurs à cause d’un mort; pourquoi serions-nous privés de présenter au temps fixé l’offrande de l’Éternel au milieu des enfants d’Israël?

Moïse leur dit: Attendez que je sache ce que l’Éternel vous ordonne.

Et l’Éternel parla à Moïse, et dit:

Parle aux enfants d’Israël, et dis-leur: Si quelqu’un d’entre vous ou de vos descendants est impur à cause d’un mort, ou est en voyage dans le lointain, il célébrera la Pâque en l’honneur de l’Éternel.

C’est au second mois qu’ils la célébrerons, le quatorzième jour, entre les deux soirs; ils la mangeront avec des pains sans levain et des herbes amères.

Ils n’en laisseront rien jusqu’au matin, et ils n’en briseront aucun os. Ils la célébrerons selon toutes les ordonnances de la Pâque.

Si celui qui est pur et qui n’est pas en voyage s’abstient de célébrer la Pâque, celui-là sera retranché de son peuple; parce qu’il n’a pas présenté l’offrande de l’Éternel au temps fixé, cet homme-là portera la peine de son péché.(Nombres 9.6 – 13).

< L’Éternel dit à Moïse et à Aaron: Voici une ordonnance au sujet de la Pâque: Aucun étranger n’en mangera. Tu circonciras tout esclave acquis à prix d’argent; alors il en mangera. L’habitant et le mercenaire n’en mangeront point.(Exode 12.43 – 45).

< Si un étranger en séjour chez vous célèbre la Pâque de l’Éternel, il se conformera aux lois et aux ordonnances de la Pâque. Il y aura une même loi parmi vous, pour l’étranger comme pour l’indigène.(Nombre 9.14).

Dans le Nouveau Testament met l’accent sur la nouvelle naissance pour manger la pâque.

< La Pâque des Juifs était proche. Et beaucoup de gens du pays montèrent à Jérusalem avant la Pâque, pour se purifier.(Jean 11.55).

<Avant la fête de Pâque, Jésus, sachant que son heure était venue de passer de ce monde au Père, et ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, mit le comble à son amour pour eux.Pendant le souper, lorsque le diable avait déjà inspiré au coeur de Judas Iscariot, fils de Simon, le dessein de le livrer,Jésus, qui savait que le Père avait remis toutes choses entre ses mains, qu’il était venu de Dieu, et qu’il s’en allait à Dieu,se leva de table, ôta ses vêtements, et prit un linge, dont il se ceignit.Ensuite il versa de l’eau dans un bassin, et il se mit à laver les pieds des disciples, et à les essuyer avec le linge dont il était ceint.Il vint donc à Simon Pierre; et Pierre lui dit: Toi, Seigneur, tu me laves les pieds!Jésus lui répondit: Ce que je fais, tu ne le comprends pas maintenant, mais tu le comprendras bientôt.Pierre lui dit: Non, jamais tu ne me laveras les pieds. Jésus lui répondit: Si je ne te lave, tu n’auras point de part avec moi.Simon Pierre lui dit: Seigneur, non seulement les pieds, mais encore les mains et la tête.Jésus lui dit: Celui qui est lavé n’a besoin que de se laver les pieds pour être entièrement pur; et vous êtes purs, mais non pas tous.Car il connaissait celui qui le livrait; c’est pourquoi il dit: Vous n’êtes pas tous purs.Après qu’il leur eut lavé les pieds, et qu’il eut pris ses vêtements, il se remit à table, et leur dit: Comprenez-vous ce que je vous ai fait?Vous m’appelez Maître et Seigneur; et vous dites bien, car je le suis.Si donc je vous ai lavé les pieds, moi, le Seigneur et le Maître, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres;car je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme je vous ai fait.(Jean 13.1 – 15).

< C’est bien à tort que vous vous glorifiez. Ne savez-vous pas qu’un peu de levain fait lever toute la pâte?

Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé.

Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, non avec un levain de malice et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité.(1 Corintiens 5.6 – 8).

Selon les lois établies dans l’Ancien Testament, la pâque chrétien, sera mangé dans la maison en aucun cas hors de la maison.

< On ne la mangera que dans la maison; vous n’emporterez point de chair hors de la maison, et vous ne briserez aucun os.(Exode 12.46).

Dans le Nouveau Testament Jésus Christ à célébrer la pâque dans la maison.

< Le jour des pains sans levain, où l’on devait immoler la Pâque, arriva,

et Jésus envoya Pierre et Jean, en disant: Allez nous préparer la Pâque, afin que nous la mangions.

Ils lui dirent: Où veux-tu que nous la préparions?

Il leur répondit: Voici, quand vous serez entrés dans la ville, vous rencontrerez un homme portant une cruche d’eau; suivez-le dans la maison où il entrera,

et vous direz au maître de la maison: Le maître te dit: Où est le lieu où je mangerai la Pâque avec mes disciples?

Et il vous montrera une grande chambre haute, meublée: c’est là que vous préparerez la Pâque.

Ils partirent, et trouvèrent les choses comme il le leur avait dit; et ils préparèrent la Pâque.(Luc 22.7 – 13).

Selon la loi de la pâque chrétien dans le Nouveau Testament, on mangera la chaire humaine de Jésus Christ, représenté par le pain sans levain et on boira le sang humain de Jésus Christ comme symbole, le jus de raisin en mémoire de son sacrifice de libération à la croix de Golgotha à cause de nos péchés pour Nous libérer de la puissance du ténèbres.

< Car j’ai reçu du Seigneur ce que je vous ai enseigné; c’est que le Seigneur Jésus, dans la nuit où il fut livré, prit du pain,

et, après avoir rendu grâces, le rompit, et dit: Ceci est mon corps, qui est rompu pour vous; faites ceci en mémoire de moi.

De même, après avoir soupé, il prit la coupe, et dit: Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang; faites ceci en mémoire de moi toutes les fois que vous en boirez.

Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu’à ce qu’il vienne.(1Corintiens 11.23 – 26).

< Je suis le pain de vie.

Vos pères ont mangé la manne dans le désert, et ils sont morts.

C’est ici le pain qui descend du ciel, afin que celui qui en mange ne meure point.

Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement; et le pain que je donnerai, c’est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde.

Là-dessus, les Juifs disputaient entre eux, disant: Comment peut-il nous donner sa chair à manger?

Jésus leur dit: En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez son sang, vous n’avez point la vie en vous-mêmes.

Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour.

Car ma chair est vraiment une nourriture, et mon sang est vraiment un breuvage.

Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang demeure en moi, et je demeure en lui.

Comme le Père qui est vivant m’a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi.

C’est ici le pain qui est descendu du ciel. Il n’en est pas comme de vos pères qui ont mangé la manne et qui sont morts: celui qui mange ce pain vivra éternellement.(Jean 6.48 – 58).

N.B:

1) Jésus Christ dit que je suis le pain de vie, vivant qui est descendu du ciel.

< Jésus leur dit: Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif.(Jean 6.35).

< Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement; et le pain que je donnerai, c’est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde. (Jean 6.51).

2) Or Jésus Christ, c’est la parole.

< Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.

Elle était au commencement avec Dieu.

Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle.

En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.

La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont point reçue.

Il y eut un homme envoyé de Dieu: son nom était Jean.

Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui.

Il n’était pas la lumière, mais il parut pour rendre témoignage à la lumière.

Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.

Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l’a point connue.

Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont point reçue.

Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés,

non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.

Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. (Jean 1.1 – 14).

3) Ainsi

< la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ.(Romains 10.17).

4) Dans ces conditions.

< l’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui

sort de la bouche de Dieu.(Matthieu 4.4).

5) Par conséquent, dans la parole de Christ, il y a les lois et les commandements à respecter.

< Si vous m’aimez, gardez mes commandements.(Jean 14.15).

< Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j’ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour.(Jean 15.10).

< Celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est celui qui m’aime; et celui qui m’aime sera aimé de mon Père, je l’aimerai, et je me ferai connaître à lui.

Jude, non pas l’Iscariot, lui dit: Seigneur, d’où vient que tu te feras connaître à nous, et non au monde?

Jésus lui répondit: Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui.

Celui qui ne m’aime pas ne garde point mes paroles. Et la parole que vous entendez n’est pas de moi, mais du Père qui m’a envoyé.(Jean 14.21 – 24).

< Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.(Jean 15.7).

< Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j’ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour.(Jean 15.10).

< Car l’amour de Dieu consiste a garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas pénibles, parce que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde; et la victoire qui triomphe du monde, c’est notre foi.(Jean 5.3 – 4).

6) Sur ces entrefaites.

Mangez la chair du fils de l’homme et buvez son sang a du sens de nourrir de la parole de Christ.

7) Donc.

Pour que la célébration de la pâque chrétien se produise dans ta vie, il faut être une nouvelle créature, au cas contraire il y a de conséquence grave dans ta vie personnelle et physique.

< C’est pourquoi celui qui mangera le pain ou boira la coupe du Seigneur indignement, sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur.

Que chacun donc s’éprouve soi-même, et qu’ainsi il mange du pain et boive de la coupe;

car celui qui mange et boit sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui-même.

C’est pour cela qu’il y a parmi vous beaucoup d’infirmes et de malades, et qu’un grand nombre sont morts.(1 Coritiens 11.27 – 30).

– Pour le reste, mes frères et mes soeurs en Christ, soyez dans la joie, chercher la perfection dans la foi en Jésus Christ.
Vivez dans la paix, dans l’amour et en plain accord avec Jésus christ.
Saluez tous les saints et tous mes lecteurs.
Que la grâce de notre seigneur et sauveur Jésus Christ soit avec vous tous. Amen!

Comment Célébré la pâque chrétienne

De la part de votre frère Octave ngoma luti, appelé à être prisonnier de Christ par la volonté de Dieu, que la grâce et la paix vous soient données de la part de Jésus Christ notre seigneur et sauveur.IMG_6706_pp photo

Introduction

Avant toute chose mettre en evidence la gratitude de sa liberation et de chercher toujours la sanctification, car sans la sanctification personne peut être sauver, or le salut implique la nouvelle naissance.

La célébration de la pâque consiste à être conscient de sa delivrance, et à être reconnaissant envers Jésus Christ qui t’affranchis de la puissance du ténébre et exprimé sa joie par des actions de grâce, or le sacrifice agreable à Jésus Christ, c’est un coeur brisé.

Dire merci à Jésus Christ pour la liberation consiste a le rendre un culte.

– Par lui, offrons sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c’est-a-dire le fruit de lèvres qui confessent son nom. Et n’oubliez pas la bienfaisance et la libéralité, car c’est à de tels sacrifices que Dieu prend plaisir.(Hébreux 13:15).

– Je célébrerai le nom de Dieu par des cantiques, Je l’exalterai par des louanges. Cela est agréable à l’Eternel, plus qu’un taureau Avec des cornes et des sabots.*(Psaumes 69:30).

– Je t’offrirai un sacrifice d’actions de grâces, Et j’invoquerai le nom de l’Eternel ; J’accomplirai mes vœux envers l’Eternel, En présence de tout son peuple.(Psaumes 116:17).

– Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité ; car ce sont là les adorateurs que le Père demande.
Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité.(Jéan 4:23-24).

Honorez Jésus Christ pour la delivrance, c’est faire de prière, meditation et etude biblique chaque jour.

– Entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre coeur les louanges du Seigneur;
rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus Christ,
vous soumettant les uns aux autres dans la crainte de Christ.(Ephésiens 5.19 – 21).

– Que la parole de Christ habite parmi vous abondamment; instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres en toute sagesse, par des psaumes, par des hymnes, par des cantiques spirituels, chantant à Dieu dans vos coeurs sous l’inspiration de la grâce.(Colossiens 3.16).

– Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces.(Philippiens 4.6).

– Offre pour sacrifice à Dieu des actions de grâces, Et accomplis tes voeux envers le Très Haut.
Et invoque-moi au jour de la détresse; Je te délivrerai, et tu me glorifieras.(Psaume 50.14 – 15).

– Celui qui offre pour sacrifice des actions de grâces me glorifie, Et à celui qui veille sur sa voie Je ferai voir le salut de Dieu.(Psaume 50.23).

– J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes, pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté.
Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur,
qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité.(1 Timothée 2.1 – 4).

Etre reconnaissant envers Jésus Christ pour l’affrichissement, implique avoir une vie de sanctification.

– Les sacrifices qui sont agréables à Dieu, c’est un esprit brisé: O Dieu! tu ne dédaignes pas un coeur brisé et contrit.(Psaume 51:19).

– C’est pourquoi, recevant un royaume inébranlable, montrons notre reconnaissance en rendant à Dieu un culte qui lui soit agréable, avec piété et avec crainte, car notre Dieu est aussi un feu dévorant.(Hébreux 12:28).

– Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable.(Romains 12:1).

– Pour le reste, mes frères et mes soeurs en Christ, soyez dans la joie, chercher la perfection dans la foi en Jésus Christ.
Vivez dans la paix, dans l’amour et en plain accord avec Jésus christ.
Saluez tous les saints et tous mes lecteurs.
Que la grâce de notre seigneur et sauveur Jésus Christ soit avec vous tous. Amen!

 

La pâque

De la part de votre frère Octave ngoma luti, appelé à être prisonnier de Christ par la volonté de Dieu, que la grâce et la paix vous soient données de la part de Jésus Christ notre seigneur et sauveur. IMG_6706_pp photo

Introduction

Le peuple  de Jésus Christ, son heritage, sa tourterelle, son epouse, sa fiancé se trouvent attrapé phisiquement par Santa le diable qui representé l’Egypte Ancien, soumis a de tra vaux forcé et a la misère, ainsi un jour selon le plan de Jésus Christ qu’il avait revélé déja en avance à Abraham arrive est Jésus Christ decide de delivrer son peuple.

 

La pâque selon  l’Ancien Testament, c’est la delivrances.

< Je suis descendu pour le délivrer de la main des Égyptiens, et pour le faire monter de ce pays dans un bon et vaste pays, dans un pays où coulent le lait et le miel, dans les lieux qu’habitent les Cananéens, les Héthiens, les Amoréens, les Phéréziens, les Héviens et les Jébusiens.

Voici, les cris d’Israël sont venus jusqu’à moi, et j’ai vu l’oppression que leur font souffrir les Égyptiens.(Exode 3.8 – 9).

< Quand vous serez entrés dans le pays que l’Éternel vous donnera, selon sa promesse, vous observerez cet usage sacré. Et lorsque vos enfants vous diront: Que signifie pour vous cet usage? vous répondrez: C’est le sacrifice de Pâque en l’honneur de l’Éternel, qui a passé par-dessus les maisons des enfants d’Israël en Égypte, lorsqu’il frappa l’Égypte et qu’il sauva nos maisons. Le peuple s’inclina et se prosterna.(Exode 12.25 – 27).

C’est un sacrifice d’affranchissement.

< Dieu parla encore à Moïse, et lui dit: Je suis l’Éternel.

Je suis apparu à Abraham, à Isaac et à Jacob, comme le Dieu tout puissant; mais je n’ai pas été connu d’eux sous mon nom, l’Éternel.

J’ai aussi établi mon alliance avec eux, pour leur donner le pays de Canaan, le pays de leurs pèlerinages, dans lequel ils ont séjourné.

J’ai entendu les gémissements des enfants d’Israël, que les Égyptiens tiennent dans la servitude, et je me suis souvenu de mon alliance.

C’est pourquoi dis aux enfants d’Israël: Je suis l’Éternel, je vous affranchirai des travaux dont vous chargent les Égyptiens, je vous délivrerai de leur servitude, et je vous sauverai à bras étendu et par de grands jugements.

Je vous prendrai pour mon peuple, je serai votre Dieu, et vous saurez que c’est moi, l’Éternel, votre Dieu, qui vous affranchis des travaux dont vous chargent les Égyptiens.

Je vous ferai entrer dans le pays que j’ai juré de donner à Abraham, à Isaac et à Jacob; je vous le donnerai en possession, moi l’Éternel.(Exode 6.2 – 8).

 

La pâque selon le Nouveau Testament, c’èst Jésus Christ.

< C’est bien à tort que vous vous glorifiez. Ne savez-vous pas qu’un peu de levain fait lever toute la pâte?

Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque

vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé.

Célébrons donc la fête, non avec du vieux levain, non avec un levain de malice

et de méchanceté, mais avec les pains sans levain de la pureté et de la vérité.(1    Corintiens 5.7 – 8).

< Le lendemain, il vit Jésus venant à lui, et il dit: Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde.(Jean 1.29)

Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d’une fête, d’une nouvelle lune, ou des sabbats:

c’était l’ombre des choses à venir, mais le corps est en Christ.(Colossiens 2.16 – 17).

C’est Jésus Christ qui affranchis

Jésus donc leur dit: Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, alors vous connaîtrez ce que je suis, et que je ne fais rien de moi-même, mais que je parle selon ce que le Père m’a enseigné.

Celui qui m’a envoyé est avec moi; il ne m’a pas laissé seul, parce que je fais toujours ce qui lui est agréable.

Comme Jésus parlait ainsi, plusieurs crurent en lui.

Et il dit aux Juifs qui avaient cru en lui: Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples;

vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.(Jean 8.28 – 32).

C’est Jésus Christ qui libère et qui delivre.

Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres.(Jean 8.32).

– Pour le reste, mes frères et mes soeurs en Christ, soyez dans la joie, chercher la perfection dans la foi en Jésus Christ.
Vivez dans la paix, dans l’amour et en plain accord avec Jésus christ.
Saluez les saints et mes lecteurs.
Que la grâce de notre seigneur et sauveur Jésus Christ soit avec vous tous. Amen!

L’exigence de Jésus Christ sur ses créatures

De la part de votre frère Octave, appelé à être prisonnier de Christ par la volonté de Dieu, que la grâce et la paix vous soient données de la part de Jésus Christ notre seigneur et sauveur. IMG_6706_pp photo

Introduction.

– La volonté de l’homme sur la terre a été définitivement corrompue par le péché depuis la création du monde par nos prémières parents Adam et Eve, séduit par Satan le Diable dans le Jardin d’Eden.
Pour remédier à cette situation Jésus Christ invite à l’homme de croire en lui, enfin que lui même Jésus Christ puisse couper ou enlever sur l’homme ce qui est mal, pour que l’homme arrive à developer ce qui est bien jusqu’à la sanctification car sans la sanctification personne ne verra le seigneur.

< Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur.(Hébreux 12.14).

La nouvelle naissance est un ordre de Jésus Christ dans l’ancien Alliance.

< répandrai sur vous une eau pure, et vous serez purifiés; je vous purifierai de toutes vos souillures et de toutes vos idoles.36.26Je vous donnerai un coeur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau; j’ôterai de votre corps le coeur de pierre, et je vous donnerai un coeur de chair. Je mettrai mon esprit en vous, et je ferai en sorte que vous suiviez mes ordonnances, et que vous observiez et pratiquiez mes lois.(Ezechiel 36.25 – 27).

< Je leur donnerai un même coeur, Et je mettrai en vous un esprit nouveau; J’ôterai de leur corps le coeur de pierre, Et je leur donnerai un coeur de chair.(Ezéchiel 11.19).

< L’Éternel, ton Dieu, circoncira ton coeur et le coeur de ta postérité, et tu aimeras l’Éternel, ton Dieu, de tout ton coeur et de toute ton âme, afin que tu vives.(Deutéronome 30.6)

L’ordre de Jésus Christ dans la nouvelle Alliance concernant la nouvelle naissance.

– Mais il y eut un homme d’entre les pharisiens, nommé Nicodème, un chef des Juifs, qui vint, lui, auprès de Jésus, de nuit, et lui dit: Rabbi, nous savons que tu es un docteur venu de Dieu; car personne ne peut faire ces miracles que tu fais, si Dieu n’est avec lui. ésus lui répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. Nicodème lui dit: Comment un homme peut-il naître quand il est vieux? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître?
Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.(Jéan 3:1-5).

< Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont  passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.(2Corinthiens 5.17)

<Car ce n’est rien que d’être circoncis ou incirconcis; ce qui est quelque chose, c’est d’être une nouvelle créature.(Galates 6.15).

< Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus Christ pour de bonnes oeuvres, que Dieu a préparées d’avance, afin que nous les pratiquions.(Ephésiens 2.10).

< Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie. En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection, sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché.(Romains 6.4 – 69)

< Ayant été ensevelis avec lui par le baptême, vous êtes aussi ressuscités en lui et avec lui, par la foi en la puissance de Dieu, qui l’a ressuscité des morts.(Colossiens 2.12).

< Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d’en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu.(Colossiens 3.1).

< Mais maintenant, nous avons été dégagés de la loi, étant morts à cette loi sous laquelle nous étions retenus, de sorte que nous servons dans un esprit nouveau, et non selon la lettre qui a vieilli.(Romains 7.6).

< Et à revêtir l’homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité.(Ephésiens 4.24).

< Mais le Juif, c’est celui qui l’est intérieurement; et la circoncision, c’est celle du coeur, selon l’esprit et non selon la lettre. La louange de ce Juif ne vient pas des hommes, mais de Dieu.(Romains 2.29).

< Et c’est en lui que vous avez été circoncis d’une circoncision que la main n’a pas faite, mais de la circoncision de Christ, qui consiste dans le dépouillement du corps de la chair.(Colossiens 2.11).

< Il nous a sauvés, non à cause des oeuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le baptême de la régénération et le renouvellement du Saint Esprit.(Tite 3.5).

< Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.(Jean 3.5).

– Pour le reste, mes frères et mes soeurs en Christ, soyez dans la joie, chercher la perfection dans la foi en Jésus Christ.
Vivez dans la paix, dans l’amour et en plain accord avec Jésus christ.
Saluez les saints et mes lecteurs.
Que la grâce de notre seigneur et sauveur Jésus Christ soit avec vous tous. Amen!