La fin du monde

La cessation et l’interruption de toute chose justifie essentiellement la fin des hommes, malheur des un et  bonheur des autres, l’échec des un et la réussite des autres, la mort éternelle des un et la vie éternelle des autres.IMG_6706_pp photo